Centre d'information sur la santé autochtone
À propos Recherche Contactez English Inuktitut 01 mar 2005
Accueil
Quoi de neuf au CISA
» Information
» Information archivées
Sujets
» Liste alphabétique
» Recherche
Glossaire
» Termes fréquemment utilisés
» Carrières en santé
» Sujets liés au CISA
Ressources
» Recherche
Carrières en santé,
éducation et formation
» Recherche
Niveau de scolarité et bourses
» Recherche
Programmes et services
» Recherche
Rencontres
Accueil de l'ONSA
» Centre des Premières Nations
» Centre des Métis
» Centre Ajunnginiq

ICAH » Glossaire »

Glossaire des termes

C’est un Guide terminologique qui décrit ou qui concerne les peuples autochtones du Canada, tel que décrit par les Autochtones. Certains termes utilisés dans ce Guide terminologique ont des définitions strictement légitimes. Ils peuvent sembler périmés mais ils sont encore nécessaires dans certains contextes.

Il n’y a pas un terme particulier pour décrire les peuples indigènes. Au Canada, le terme peuple autochtone est souvent utilisé, tandis qu'aux États-Unis, ce sont les termes American Indian (Indien d'Amérique) et Native American (Amérindien ou Américain autochtone) qu'on rencontre généralement. Dans certaines organisations et publications des Nations Unies (de même que chez certains chercheurs et défenseurs des droits autochtones), on rencontre souvent le terme peuples indigènes.

Plusieurs Autochtones utilisent des translittérations anglaises de termes à partir de leur propre langue pour se désigner eux-mêmes (p. ex., la nation mohawke est également appelée les Kanien'Kaha:kas; les Pieds-Noirs, les Sisikas; les Chippewas, les Anishinabegs; et le nom que les Cris des marais utilisent pour se désigner est Mushkegowuks).

Termes courants

ABORIGÈNE|ESQUIMAU|INDIGÈNE D'AMÉRIQUE OU
AMÉRICAIN AUTOCHTONE
AMÉRINDIEN OU
INDIEN D'AMÉRIQUE
| INDIEN| PREMIÈRE(S) NATION(S)
AUTOCHTONE| INDIGÈNE| PREMIERS PEUPLES
BANDE | INNU| RÉSERVE (anglais : reservation)
CONSEIL DE BANDE| INUIT| RÉSERVE (anglais : reserve)
CONSEIL TRIBAL|MÉTIS| TRIBU

ABORIGÈNE

Aborigène est un mot qui a sensiblement la même signification qu'Autochtone. Peuples aborigènes est un nom collectif qui s'écrit au pluriel pour décrire les descendants des premiers habitants de l'Amérique du Nord. Le terme est de plus en plus désuet (particulièrement lorsqu'il est employé comme nom) et est de moins en moins accepté.

AMÉRINDIEN OU INDIEN D'AMÉRIQUE (AMERICAN INDIAN)

American Indian (Indien d'Amérique ou Amérindien) est un terme couramment utilisé aux États-Unis pour décrire les descendants des premiers habitants de l'Amérique du Nord (voir également Indigène d'Amérique). Certaines personnes n'apprécient guère l'utilisation de ce terme parce qu'il comporte l'appellation erronée d'Indien et qu'il regroupe tous les peuples qui se considèrent comme distincts des Indiens : les Inuits, les Yupiks et les Aléoutes de l'Alaska. Ces termes ne sont pas très populaires au Canada.

AUTOCHTONE

Autochtone est un nom collectif désignant tous les premiers peuples du Canada et leurs descendants. La Loi constitutionnelle de 1982 stipule que les peuples autochtones au Canada sont répartis en trois groupes : les Indiens, les Inuits et les Métis.

Autochtones - Ce terme désigne plus qu’une personne autochtone et non les groupes collectifs ou le peuple des Premières Nations.

Non-Autochtones - Ce terme désigne toute personne qui n'est pas autochtone.

Nations autochtones - La Commission royale sur les peuples autochtones (CRPA) a utilisé ce terme dans son rapport final. La CRPA définit les nations autochtones comme des « groupes d'Autochtones d'une certaine importance qui sont conscientes de leur unité sociale et historique et qui constituent la population prédominante dans un territoire ou des territoires déterminés ». Le terme est de plus en plus accepté par les groupes autochtones.

BANDE

Une bande est un groupe d'Indiens au profit duquel des terres ont été réservées ou dont l'argent est détenu par la Couronne. Il s'agit d'un groupe qui a été désigné comme étant une bande par le gouverneur en conseil, en vertu de la Loi sur les Indiens. De nos jours, de nombreuses bandes préfèrent être appelées Premières Nations et ont changé le nom de leur communauté afin de remplacer le mot bande par Première Nation. C'est le cas, par exemple, de la bande de Batchewana, qui est maintenant appelée Première Nation de Batchewana.

CONSEIL DE BANDE

Le conseil de bande est l'organisme qui administre la bande. Il est généralement composé d'un Chef et de conseillers élus pour un mandat de deux ou trois ans (en vertu de la Loi sur les Indiens ou de la coutume de la bande) afin de s'occuper des affaires de la bande. Celles-ci comprennent l'éducation, les services d'égouts et d'approvisionnement en eau, les services de protection contre les incendies, les édifices communautaires, les écoles, les routes ainsi que d'autres services ou affaires concernant la communauté.

CONSEIL TRIBAL

Un Conseil tribal est un groupe composé de plusieurs bandes qui représente les intérêts de ces bandes. Un Conseil tribal peut administrer des fonds et offrir des services aux bandes qui en font partie. Les bandes se regroupent généralement en fonction de facteurs géographiques, politiques, traités, culturels et/ou linguistiques

ESQUIMAU

Esquimau est le nom que les explorateurs européens avaient donné aux Inuits. Ce terme, rarement utilisé au Canada, provient d'un terme algonquin qui signifie « mangeur de viande crue ». Bon nombre de personnes jugent ce terme péjoratif. Cependant, ce mot (sous sa forme anglaise Eskimo) est encore utilisé en Europe et aux États-Unis, pour désigner les Inuits qui vivent en Alaska.

INDIEN

Le terme Indiens désigne de façon collective tous les peuples autochtones au Canada, à l'exception des Inuits et des Métis. La Loi constitutionnelle de 1982 reconnaît les Indiens comme l'un des trois groupes autochtones : les Indiens, les Inuits et les Métis. De plus, l'expression Indiens couvre trois catégories au Canada : les Indiens inscrits, les Indiens non inscrits et les Indiens visés par un traité. Plusieurs considèrent le terme Indien comme désuet. D'ailleurs, un débat est en cours pour déterminer si l'on doit continuer ou non à l'employer.

Indiens inscrits - Les Indiens inscrits sont ceux qui ont le droit de faire inscrire leur nom dans le Registre des Indiens, une liste officielle que tient le gouvernement fédéral. Pour s'enregistrer en tant qu'Indien inscrit, il faut répondre à certains critères. Seuls les Indiens inscrits sont considérés comme Indiens aux termes de la Loi sur les Indiens et bénéficient de certains droits et privilèges en vertu de la Loi sur les Indiens.

Indiens non inscrits - Les Indiens non inscrits sont ceux qui se considèrent comme Indiens ou comme membres d'une Première nation, mais qui ne sont pas reconnus comme tels par le gouvernement du Canada, en vertu de la Loi sur les Indiens , soit parce qu'ils sont incapables de prouver leur statut, soit parce qu'ils ont perdu leur droit au statut. Les Indiens non inscrits n'ont pas les mêmes droits et privilèges que les Indiens inscrits.

Indiens visés par un traité - Les Indiens visés par un traité sont les descendants d'Indiens qui ont signé un traité avec le Canada et qui gardent un lien contemporain avec une bande visée par un traité.

Indiens visés par un traité - Les Indiens visés par un traité sont les descendants d'Indiens qui ont signé un traité avec le Canada et qui gardent un lien contemporain avec une bande visée par un traité.

INDIGÈNE

Le terme indigène signifie « originaire de la région ». Dans ce sens, les Autochtones sont effectivement des peuples indigènes en Amérique du Nord. Ce mot a le même sens qu'Autochtones, peuples autochtones ou premiers peuples.

Le terme est rarement employé, mais quand il l'est, il désigne habituellement les Autochtones à l'échelle internationale. Cette expression gagne en popularité, surtout auprès de certains chercheurs autochtones, car il reconnaît la place des Autochtones au Canada pendant la période coloniale et fait référence au mode de possession de terres. Le mot indigène est aussi employé par les groupes de travail des Nations Unies.

INNU

Le terme Innu désigne les membres des Premières Nations des Naskapis et des Montagnais qui vivent au Québec et au Labrador. Ce terme s'accorde en genre et en nombre. Attention : ne pas confondre le mot Innu avec Inuit ou Inuk.

INUIT

Les Inuits sont des Autochtones qui vivent dans l'Arctique canadien. Ils habitent surtout dans les Territoires du Nord-Ouest , le Nunavut, le Nord du Québec et dans presque tout le Labrador. Ils ont toujours vécu au-delà de la limite des arbres, dans la région délimitée par le delta du Mackenzie à l'ouest, la côte du Labrador à l'est, la pointe sud de la Baie d'Hudson au sud et les îles de l'Extrême-Arctique au nord. Le mot inuit signifie «hommes» ou «peuple» en inuktitut et c'est le terme qu'ont choisi les Inuits pour se désigner eux-mêmes.

Les Inuits ne sont pas visés par la Loi sur les Indiens . Cependant, en 1939, la Cour suprême du Canada a statué sur les pouvoirs du gouvernement fédéral en décrétant que les lois concernant les Indiens et les terres qui leur sont réservées s'appliquent aussi aux Inuits.

Inuk - Inuk est le singulier du mot Inuit. Le mot Inuk s'emploie pour désigner une seule personne, Inuuk, pour désigner deux personnes et Inuit, pour désigner trois personnes ou plus.

Inuktitut - Le mot inuktitut désigne la langue des Inuits. L'inuinnaqtun et l'inuvialuktun sont des dialectes de l'inuktitut; ils sont utilisés respectivement dans l'Arctique de l'Ouest et la région de Kitikmeot. Qaniujaapiat désigne le système syllabique et qaliujaapait, l'alphabet romain qui sont utilisés pour écrire l' inuktitut.

Communautés et établissements - Les Inuits vivent dans des communautés et des établissements. Les Inuits n'ont jamais vécu dans des réserves; par conséquent, les expressions dans une réserve et hors réserve ne s'appliquent pas aux Inuits, mais seulement aux membres des Premières Nations. On compte quatre régions, dont la superficie équivaut au tiers du Canada, il s'agit de l'Inuvialuit, du Nunavut, du Nunavik et du Labrador. Le Nunavut est lui-même subdivisé en trois sous-régions : Kitikmeot, Kivalliq et Qikiqtaaluk

MÉTIS

Le mot Métis est un mot français qui signifie « dont le père et la mère sont de races différentes ». La Loi constitutionnelle de 1982 reconnaît les Métis comme l'un des trois groupes autochtones.

Autrefois, le terme Métis s'appliquait, dans les Prairies, aux enfants nés de femmes cries et de commerçants de fourrures français; dans le Nord, aux enfants nés de femmes dénées et de commerçants anglais ou écossais et à Terre-Neuve et au Labrador, aux enfants d'Inuites et de Britanniques. Aujourd'hui, le mot Métis est utilisé d'une façon générale pour désigner les gens qui ont à la fois des ancêtres européens et des ancêtres des Premières Nations et qui se considèrent eux-mêmes comme Métis. Notez que les organisations métisses au Canada ont établi leurs propres critères pour définir qui a droit au titre de Métis.

Établissements métis - En 1938, le gouvernement de l'Alberta a mis de côté 1,25 millions d'acres de terrain pour huit établissements métis; cependant, les Métis n'ont jamais vécu dans des réserves; les expressions dans une réserve et hors réserve ne s'appliquent donc pas à eux, mais seulement aux membres des Premières Nations.

NATIVE AMERICAN(INDIGÈNE D'AMÉRIQUE OU AMÉRICAIN AUTOCHTONE)

Ce terme couramment utilisé aux États-Unis décrits les descendants des premiers habitants de l'Amérique du Nord. Le terme n'est pas employé au Canada parce qu'il fait surtout référence à la citoyenneté américaine. Cependant, certains Autochtones au Canada affirment que puisqu'ils sont des descendants des premiers habitants des Amériques, le terme Native American devrait aussi s'appliquer à eux, peu importe leur citoyenneté. Le terme Native North American a aussi été employé pour désigner les premiers habitants du Canada et des États-Unis.

PREMIÈRE(S) NATION(S)

L'usage du terme Premières Nations s'est répandu dans les années 1970 afin de remplacer les mots bande et Indien, que certains trouvaient offensants (voir Indien). Bien que l'expression Première Nation soit largement utilisée, il n'en existe aucune définition légale au Canada.

Membres des Premières Nations - Bien des gens préfèrent qu'on les désigne comme membres des Premières Nations (ou personnes de Premières Nations) plutôt que par le terme Indiens. Le terme ne devrait pas être utilisé comme synonyme du mot Autochtones, puisqu'il n'inclut pas les Inuits ni les Métis. Étant donné que le terme Premières nations s'emploie généralement pour désigner à la fois les Indiens inscrits et les Indiens non inscrits, il faut l'utiliser avec circonspection.

PREMIERS PEUPLES

L'expression premiers peuples est un autre nom collectif utilisé pour décrire les premiers habitants du Canada et leurs descendants. Son usage est moins fréquent que celui de peuples autochtones.

RÉSERVE (anglais : reservation)

Le terme reservation fait référence à une terre mise de côté par le gouvernement américain pour usage et occupation par un groupe de Native Americans. Le terme ne s'applique pas au Canada.

RÉSERVE (anglais : reserve)

Une réserve est une terre mise de côté par la Couronne pour l'usage et le bénéfice d'une bande au Canada. Un bon nombre de Premières Nations préfèrent maintenant le terme communauté des Premières Nations, n'utilisant plus le mot réserve.

Dans les réserves, hors des réserves

Ces expressions qualifient des personnes ou des choses qui font partie ou non d'une réserve.

TRIBU

Une tribu est un groupe d'Autochtones qui partagent une langue et une culture. Bien qu'aux États-Unis ce terme soit d'usage fréquent, au Canada seulement certaines régions et certains groupes, comme la tribu des Gens-du-Sang en Alberta, ont choisi de l'utiliser.

Le contenu de ce glossaire a été modifié en partie à celui du Guide terminologique (2003) de l’Organisation nationale de la santé autochtone.



 
 Text only site  Avertissement L├ęgal R├ętroaction icah@naho.ca
National Aboriginal Health Organization(NAHO)\nCentre d'information sur la santé autochtone (ONSA)